Pour les grands groupes, une visibilité à double tranchant

Alexandre Bompard, Boiron, Terreos, Bouygues, Petit Bateau ont connu une augmentation de leur visibilité.
bernard arnault

Les mobilisations d’entreprises ont généré de nombreuses retombées favorables et de la visibilité pour leurs marques et leurs dirigeants : Bernard Arnault a été évoqué dans 310 000 tweets ces derniers jours, pour l’essentiel en relai factuel de ses initiatives.

De même, Alexandre Bompard, Boiron, Terreos, Bouygues, Petit Bateau ont connu une augmentation de leur visibilité. Mais ces initiatives ont aussi réveillé leurs opposants traditionnels et ravivé les critiques, souvent politisées : si plus de 1 000 tweets disent « merci » à Bernard Arnault, 3 000 environ appellent à alourdir ses impôts.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent
la chloroquine, catalyseur d’espoirs et de critiques

La chloroquine, catalyseur d’espoirs et de critiques

Article suivant
l’origine du virus : enjeu de diplomatie digitale

L’origine du virus : enjeu de diplomatie digitale

Dans la même catégorie
quoi qu’il en coute
En savoir plus

“Quoi qu’il en coûte”

Les rêves et utopies ne manquent pas depuis plusieurs années. S’agit-il de créer des sociétés plus écologiques, d’instaurer un rapport de force social du « plus jamais cela », de modifier les paramètres de la mondialisation ? Une chose est sûre : nous savons maintenant qu’il est possible de choisir et que les dirigeants doivent définir et assumer une vision claire et déterminée.
luc montagnier
En savoir plus

La trahison des clercs ?

Par contre, par-delà les personnes et les postures, force est de constater que la séquence dans laquelle nous sommes entrés depuis maintenant plusieurs semaines, et qui ne sera sûrement pas close le 11 mai, a questionné et problématisé, au-delà du rationnel, la place de la science, et avec elle des scientifiques, dans nos sociétés.
retour a la normale ?
En savoir plus

Retour à la normale ?

Quant au sentiment d’être uni face au même destin, qui devait s’exprimer dans les salves d’applaudissement quotidiennes de 20h, il a depuis longtemps volé en éclat sous le coup d’innombrables fractures sociales et idéologiques.