La pandémie de Covid-19 augure-t-elle l’émergence d’une société de surveillance généralisée ?

Avec l’emploi de drones dans les grandes villes et la flambée des appels de délation relevés dans certains commissariats, cette nouvelle forme de surveillance participe à nourrir une certaine inquiétude quant à l’émergence d’une société de surveillance généralisée à l’issue de l’épidémie.
la pandemie de covid-19 augure-t-elle l’emergence d’une societe de surveillance generalisee ?

Inspirée de l’exemple de la Corée du Sud, qui a su endiguer rapidement l’épidémie de Covid-19 sur son sol, l’idée d’une surveillance des données de géolocalisation des smartphones pour prévenir la propagation de la maladie fait de plus en plus son chemin.

L’objectif : retracer les interactions sociales des personnes malades au cours de leur période d’incubation, durant laquelle celles-ci sont contagieuses sans présenter de symptômes, afin d’identifier et de mettre en quarantaine les personnes potentiellement contaminées autour d’elles. En Lombardie, les données de géolocalisation anonymisées transmises par les opérateurs téléphoniques aux autorités ont aussi permis de mesurer le respect des mesures de confinement (respecté par seulement 60% de la population) et d’adapter le dispositif en place. Cette nouvelle forme de surveillance qui pourrait être rendue possible en France par la loi d’urgence sanitaire, suscite déjà l’opposition de défenseurs de la vie privée qui alertent sur les dérives de ce dispositif pour les libertés individuelles. Avec l’emploi de drones dans les grandes villes et la flambée des appels de délation relevés dans certains commissariats, cette nouvelle forme de surveillance participe à nourrir une certaine inquiétude quant à l’émergence d’une société de surveillance généralisée à l’issue de l’épidémie.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent
la pandemie de covid-19 inspire les ecologistes et les decroissants

La pandémie de Covid-19 inspire les écologistes et les décroissants

Article suivant
de l’opposition a la reforme des retraites a la revendication du droit de retrait pour les salaries non confines

De l’opposition à la réforme des retraites à la revendication du droit de retrait pour les salariés non confinés

Dans la même catégorie
“jour d’apres” : la france deconfinee angoisse
En savoir plus

“Jour d’après” : la France déconfinée angoisse

Le hashtag #Zara, sur lequel des photos et des vidéos de files d’attentes interminables ou montrant des foules massées dans des magasins de vêtements dès le lundi matin, s’est imposé comme l’un des principaux sujets de discussion au premier jour du déconfinement, s’élevant au rang de symbole de l’égoïsme supposément enraciné dans la population française.
emmanuel macron
En savoir plus

Châteaux de cartes : les cartes du château

Le lecteur a compris que cet article est destiné à être archivé pour en rire dans deux ans : il y a forcément quelque chose qui va craquer dans ce fragile édifice. Surtout, il est basé sur l’hypothèse que le processus se déroule à peu près normalement sans effondrement de l’ordre social et politique. Ce qui veut dire que nous serons très heureux si cet article fait rire dans deux ans.
chloroquine, fin de partie ?
En savoir plus

Chloroquine, fin de partie ?

Après avoir été le sujet trendy de la première semaine de confinement, avec en l’espace de quelques jours la constitution d’ersatz de religions autour de cet antipaludique, jusque-là inconnu du grand public, et l’émergence de toute une communauté de zélotes, le sujet serait-il en train de faire pschitt ?