Non, Anne Hidalgo ne s’est pas fait retirer son permis

Souvent attaquée pour ses positions considérées comme “anti-voiture”, la maire de Paris et candidate socialiste à l’élection présidentielle, est victime d’une information qui circule abondamment sur les réseaux sociaux : Anne Hidalgo se serait fait retirer son permis de conduire pour un excès de vitesse sur le périphérique parisien. Un poisson d’avril d’une rédaction en 2015 devenu véritable Fake News pour ses opposants.

Tout commence par une blague innocente du Parisien en 2015. Comme il est de coutume, le journal de la capitale publie le 1er avril sur son site internet une parodie d’information. En l’occurrence, les journalistes du Parisien se sont amusés à imaginer la maire de Paris, championne des limitations de vitesse en ville, se faire retirer le permis de conduire pour un excès de vitesse (“flashée à 121 km/h contre 70 km/h autorisé) sur la rocade parisienne.

Hélas, à l’ère d’Internet et des réseaux sociaux, une blague potache peut vite se transformer en bombe à désinformation. Spontanément, ou avec des arrière-pensées politiques, de nombreux internautes font circuler la fausse information en la présentant comme exacte. Et appuie sur la source crédible à l’origine du scoop : Le Parisien.

Anne Hidalgo ne s’est jamais fait retirer son permis de conduire et aucun article de presse (hors poisson d’avril) ne relate d’excès de vitesse de l’édile de la capitale. Ce qui n’empêche pas la fausse information de circuler et les internautes de dénoncer une prétendue hypocrisie de la maire de Paris sur la question de la place de l’automobile en ville.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Non, le fils de Christiane Taubira n'a jamais fait de prison

Article suivant

Yannick Jadot et la délicate équation de l’éolien en mer

Dans la même catégorie