Non, la France n’est pas « dernière de la classe » en Europe au sujet des énergies renouvelables, comme l’affirme Anne Hidalgo

La candidate PS à l’élection présidentielle Anne Hidalgo s’est rendue mercredi 16 mars sur Europe 1 pour défendre son programme. Elle a notamment présenté son projet en matière d’énergie, regrettant, au passage, le bilan du président sortant en ce qui concerne le développement du renouvelable. « Emmanuel Macron a fait le choix de tourner le dos aux énergies renouvelables, on est les derniers de la classe en Europe. Nous sommes à 19% d’énergies renouvelables dans notre mix énergétique, ça n’est pas acceptable », a-t-elle affirmé. Si le chiffre donné par la maire de Paris est exact, de nombreux autres pays affichent toutefois un retard plus important.

Anne Hidalgo n’arrive pas à décoller. A 3 semaines du premier tour de la présidentielle, la candidate socialiste stagne à 2% dans les sondages. Malgré cela, elle poursuit sa campagne et tente de mobiliser autour de sa candidature. Au micro d’Europe 1, la maire de Paris a exposé son projet en termes d’énergie, sans oublier de railler un manque de volontarisme du chef d’Etat français dans le développement des énergies renouvelables.

« Emmanuel Macron a fait le choix de tourner le dos aux énergies renouvelables, on est les derniers de la classe en Europe », a-t-elle assuré. « Nous sommes à 19% d’énergies renouvelables dans notre mix énergétique, ça n’est pas acceptable ». Le chiffre avancé par Anne Hidalgo est exact. Cependant elle se trompe en indiquant que l’Hexagone est le plus mauvais élève dans la matière. Précisions.

Afin de comparer la France et ses voisins européens sur le domaine de l’énergie, il faut se référer aux données collectées par Eurostat. Selon l’organisme chargé des statistiques européennes, les énergies renouvelables représentent bien 19% du mix énergétique français. Ce chiffre date de 2020. Eurostat n’a pas pour le moment pas publié de données plus récentes.

Pour autant, la candidate PS explique à tort que notre pays est le moins avancé d’Europe sur la question. Il y a effectivement des nations très en avance comme la Suède, dont 60% de l’énergie est issue du renouvelable.

Mais de nombreux pays ont une moins bonne note que la France, comme la Pologne (16,1%), les Pays-Bas (14%), la Belgique (13%) ou encore la République Tchèque (13%). Avec 19,3% d’énergie renouvelable, l’Allemagne a un niveau similaire à celui de l’Hexagone. La France présente tout de même une part de renouvelable dans son mix énergétique inférieure celle de la moyenne de l’Union européenne (22,1%).

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Non, il n’y a pas 30% d’étrangers parmi les réfugiés ukrainiens arrivés en France, comme l’affirme Marion Maréchal

Article suivant

Non, Alexis Corbière n’a pas dévoilé de secret-défense, comme l’assure Fabien Roussel

Dans la même catégorie